Passer la navigation

Profitez de -15% sur votre première commande avec le code “BIENVENUE” | En savoir plus

La perte d’élasticité de la peau est un des signes du vieillissement cutané.

Comment lutter contre la perte d'élasticité de la peau ?

Par Solène S. - Global Scientific Communication

6 décembre 2023  -  Expertise

 

La perte d’élasticité de la peau est un processus naturel et inévitable du vieillissement. Cependant, de nombreux facteurs externes peuvent accélérer ce phénomène. Dans cet article, nous plongeons au cœur du derme pour vous expliquer les mécanismes à l’origine d’une peau détendue. Nous vous parlons aussi des techniques de médecine esthétique capables de contrecarrer la perte d’élasticité ainsi que des soins du visage recommandés par les experts FILORGA. 

L'élastine et les protéines cutanées : les atouts fermeté de la peau.

Notre peau est composée de trois couches :

– L’épiderme en surface.

– Le derme juste en dessous.

– L’hypoderme en profondeur.

Une peau ferme et élastique dépend de processus physiologiques qui ont lieu dans le derme, une couche cutanée que l’on pourrait comparer à un gel compact constitué de plusieurs matériaux. Composé de protéines comme le collagène et l’élastine, de protéoglycanes (un mélange de protéines et de sucres) et de glycosaminoglycanes (de longues chaines de glucides), le derme constitue la charpente des tissus. Toutes ces molécules sont fabriquées par des cellules appelées fibroblastes.

Dans le derme :

  • À l’image des ressorts d’un matelas, les fibres d’élastine sont dotées de propriétés élastiques qui leur permettent de s’étirer et de revenir à leur état initial. Elles confèrent à la peau souplesse et élasticité.
  • Les protéoglycanes et les glycosaminoglycanes (dont fait partie l’acide hyaluronique) se gorgent d’eau comme des éponges, donnant ainsi fermeté et rebond à la peau.

 

Avec l'âge, la peau perd de son élasticité.

La perte d’élasticité est l’une des caractéristiques du vieillissement cutané. Il existe des causes internes et externes à cela.

Les causes internes (ou intrinsèques).

 

Au fil des années, la qualité du derme diminue. Conjointement à une réduction du nombre de fibroblastes, et donc à une baisse de la production de collagène, d’élastine et dacide hyaluronique dans la peau, le corps fabrique plus d’enzymes qui détériorent les protéines. Les fibres structurelles de la peau sont donc dégradées plus vite qu’elles ne sont renouvelées, ce qui entraîne son vieillissement.

Dans le même temps, la surface de la jonction entre le derme et l’épiderme, appelée jonction dermo-épidermique, diminue. Cela contribue à l’augmentation de la fragilité de la peau et peut également entraîner une réduction du transfert de nutriments entre les couches dermiques et épidermiques (l’épiderme reçoit moins de composés nourrissants et protecteurs en provenance du derme).

Les causes externes (ou extrinsèques).

 

Le vieillissement extrinsèque est provoqué par des facteurs environnementaux qui se superposent aux causes intrinsèques.

Chez la plupart d’entre nous, ces facteurs environnementaux n’agissent principalement que sur les zones fortement exposées au soleil comme le visage, les bras ou le décolleté. L’exposition aux rayons UV responsable d’environ 80 % des effets du vieillissement de la peau du visage est appelée photo-vieillissement.

Une exposition aiguë (c’est-à-dire en une seule fois et de manière trop intense) de la peau au rayonnement UV provoque des coups de soleil, des altérations de la pigmentation, et des dommages au tissu dermique. 

Le soleil est l’une des principales causes de la perte d’élasticité de la peau.

L’exposition chronique aux UV pendant de nombreuses années perturbe l’architecture normale de la peau et finit par provoquer un vieillissement prématuré. Le photo-vieillissement affecte ainsi la jonction dermo-épidermique et dégrade le derme en perturbant considérablement le réseau des fibres d’élastine. Cela entraîne une réduction marquée de l’élasticité de la peau et se manifeste par l’apparition de rides. Un phénomène similaire se produit également lors du vieillissement intrinsèque, mais il est généralement plus progressif

La fumée de tabac est également un facteur accélérant à la fois les processus de vieillissement intrinsèque et extrinsèque provoqués par les UV. En effet, les fibres élastiques du derme semblent être les principales cibles des composants dérivés de la fumée. Cela pourrait expliquer l’augmentation significative des rides du visage chez les fumeurs, plus étroites et plus profondes que celles des non-fumeurs. 

Pour lutter contre la perte d’élasticité de la peau et préserver la qualité du derme, il est donc important de préserver et de stimuler les fibroblastes. Cela peut se faire grâce à l’application de soins cosmétiques particuliers, ou, si la perte d’élasticité est trop importante, par le recours à des techniques de médecine et de chirurgie esthétique.

Les techniques de médecine esthétique pour redonner de l'élasticité à sa peau.

La radiofréquence.

 

La radiofréquence permet de retendre une peau relâchée tout en ralentissant le vieillissement cutané. Elle est basée sur l’émission d‘ondes électromagnétiques à très haute fréquence qui créent un échauffement dans le tissu sous-cutané (aux alentours de 55°C). Cette chaleur dans le derme va entraîner une rétraction des fibres de collagène existantes ainsi qu’une production de nouveau collagène, ce qui va améliorer la fermeté et la tonicité de la peau. Le résultat est optimal après 6 mois.

Le laser.

 

Le laser pénètre dans les couches profondes du derme, ce qui induit une inflammation immédiate et la libération d’hormones de croissance qui vont stimuler la production de collagène. En réaction, l’organisme produit des cellules à l’origine d’un nouveau tissu conjonctif qui va « pousser » la ride à l’extérieur et retendre la peau. Le laser permet également un remodelage du collagène 3 à 12 mois après le traitement.

Découvrez comment FILORGA combat la perte d'élasticité de la peau.

Pour lutter contre le relâchement cutané et garder une peau jeune, les experts des Laboratoires FILORGA recommandent :

En prévention, une protection solaire efficace.

Comme nous l’avons vu, le photo-vieillissement est l’une des principales causes de la perte d’élasticité. Pour connaître toutes les manières de s’en prémunir, nos experts de la peau ont rédigé cet article  spécialement pour nos consommateurs.

GLOBAL-REPAIR ADVANCED : un duo réparateur d’exception.

 

Le duo réparateur GLOBAL-REPAIR ADVANCED agit sur le collagène et l’élastine de la peau en réparant les cellules. Composé d’un élixir léger et non gras et d’une crème à la texture fondante et enveloppante, GLOBAL-REPAIR ADVANCED combat efficacement sur les 10 signes du vieillissement cutané, dont la perte d’élasticité et de densité.

  • L’élixir intègre une huile extraite du Pistacia lentiscus, un arbre originaire de l’île de Chios en Grèce. Elle augmente la synthèse d’une protéine surnommée protéine de la nouvelle jeunesse. Cette protéine contrecarre les effets du vieillissement de la peau en stimulant l’activité cellulaire et en particulier la synthèse de collagène de type I.
  • La crème contient des peptides qui luttent contre la fragmentation des fibres cutanées et stimule la production de collagène, de fibronectine (une glycoprotéine) et d’acide hyaluronique. Elle contient également un extrait de pivoine qui redessine le contour de la mâchoire. Pour un effet antirides, une meilleure élasticité et une plus grande fermeté.

GLOBAL-REPAIR ADVANCED s’applique matin et soir, en commençant par le sérum.

Nos avantages E-shop
  • Envie d’être informé des dernières actualités FILORGA, nos offres exclusives et des conseils beautés ? Inscrivez-vous à la newsletter !