Passer la navigation

Profitez de -20%* sur votre duo expert e avec le code NCEFPACK | En savoir plus

Le renouvellement cellulaire est une étape essentielle de la régénération de la peau.

5 minutes pour tout savoir sur le renouvellement cellulaire et la régénération de la peau.

Par Solène S. - Global Scientific Communication

11 janvier 2024  -  Expertise

 

Le renouvellement cellulaire est un terme que la plupart d’entre nous ont déjà rencontré au moins une fois. Mais que signifie-t-il exactement ? Qu’implique précisément ce processus sur les cellules de la peau ? Dans cet article, les experts de la peau des Laboratoires FILORGA vous expliquent tout ce qu’il faut savoir au sujet la régénération des cellules cutanées, ainsi que les moyens de la stimuler.

Qu’est-ce que le principe de renouvellement cellulaire ?

Comme tous les organes humains, la peau et les cellules qui la composent se renouvellent. Ce processus naturel de régénération se produit tout au long de la vie et est essentiel pour :

  • Garder un teint éclatant.

  • Maintenir la jeunesse, l’élasticité et la fermeté de la peau.

  • Préserver sa fonction de barrière protectrice contre les micro-organismes pathogènes et les diverses agressions externes auxquels l’organisme est soumis en permanence (froid, pollution, rayons UV, etc.)

Le mécanisme de renouvellement de la peau est basé sur le remplacement de cellules mortes par de nouvelles cellules. Durant ce turnover, les cellules mortes sont éliminées de la surface de la peau, ce qui permet aux nouvelles cellules de remonter à la surface. 

Comment les cellules cutanées se renouvellent.

Quand on parle de renouvellement cellulaire de la peau, on fait principalement référence à sa couche externe, l’épiderme, et plus particulièrement au cycle de vie des kératinocytes.

 

Que sont les kératinocytes ?

 

Toutes les cellules de l’épiderme sont liées entre elles et adhèrent les unes aux autres pour former une barrière physique. Parmi elles, les kératinocytes représentent environ 80-90% des cellules de l’épiderme. Ils s’assemblent en plusieurs couches et produisent la kératine, qui compose différents éléments des espèces animales : peau, cheveux, ongles, cornes des rhinocéros, plumes, becs des oiseaux… Cette protéine rigide confère à la peau :

  • Sa résistance mécanique.

  • Sa résistance aux chocs.

  • Son imperméabilité, car la kératine est insoluble dans l’eau.

 La kératine est donc un élément clé de la composition barrière protectrice entre le corps et l’environnement extérieur. 

Naissance, vie et mort d’un kératinocyte.

 

Dans l’épiderme, les kératinocytes s’assemblent en différentes couches. On en distingue 4, de la plus profonde à celle de surface : 

Le renouvellement cellulaire concerne toutes les couches de l’épiderme

1: La couche basale (en profondeur).

 

Les kératinocytes voient le jour dans la couche basale où ils sont fabriqués par des cellules souches. Ces dernières constituent le réservoir de cellules de notre organisme et elles restent actives toute notre vie.

Quand de nouveaux kératinocytes sont produits, ceux déjà présents dans la couche basale migrent lentement vers les couches supérieures de la peau, jusqu’à atteindre sa surface.

Au cours de ce voyage, les kératinocytes vont vivre et se transformer, jusqu’à devenir des cellules de peau mortes.

 

2: La couche épineuse.

 

Elle tire son nom des attaches en forme d’épines qui relient les cellules et les attachent entre elles.

Elle est constituée de 4 à 10 couches de kératinocytes.

 

3: La couche granuleuse.

 

Ici, les kératinocytes commencent à s’aplatir et à se charger de granules de kératohyaline, des composés qui formeront plus tard la kératine. Ce sont ces granules qui donnent son nom à cette couche de l’épiderme. 

La couche granuleuse est constituée de 3 à 4 couches de cellules.

 

4: La couche cornée (en surface).

 

Directement en contact avec l’extérieur, la couche cornée est constituée de kératinocytes qui, une fois remplis de kératine, deviennent rigides, imperméables et finissent par mourir.

Ces cellules mortes sont appelées cornéocytes, d’où le nom de couche cornée (ou Stratum corneum). Elle peut être constituée de 4 à 20 couches de cornéocytes qui se recouvrent entre eux comme les tuiles d’un toit. Les cellules mortes se détachent ensuite les unes des autres et sont éliminées naturellement. C’est le phénomène de la desquamation.

14, 21, 28 jours ? Combien de temps dure un cycle de régénération cellulaire de la peau.

Dans l’organisme, de nombreux tissus se renouvellent, à différentes vitesses. Par exemple :

  • 5 jours pour les cellules du tube digestif.

  • De 4 à 20 ans pour les os, suivant leur type.

  • À la vitesse de 1% par an pour les cellules du cœur.

  • Environ 3 ans pour les cellules du foie.

À l’inverse, certaines cellules ont un nombre fixe dès la naissance et ne sont jamais remplacées lorsqu’elles meurent ou sont lésées (comme lors d’un accident). Citons par exemple les cellules nerveuses (les neurones) ou les ovocytes, dont le nombre est prédéterminé chez chaque femme.

De son côté, la régénération cellulaire de la peau peut être comparée à la mue des serpents, bien que l’épiderme ne se détache pas en un seul morceau ni en un jour. Le processus complet, de la naissance d’une cellule dans la couche basale à sa migration et son élimination de la couche cornée, prend de 21 à 28 jours. Les kératinocytes passent brièvement par les 3 premières couches et restent environ 14 jours dans la couche cornée. 

Cependant, le rythme de renouvellement cellulaire de la peau diminue naturellement avec l’âge. Les cellules deviennent plus “paresseuses” et mettent davantage de temps à migrer au fil des années. Après 50 ans, la vitesse de renouvellement cellulaire diminue d’environ 40 %. C’est pourquoi il est courant de chercher à booster ce processus avec des gestes et des soins cosmétiques spécifiques.

Comment aider la peau à se régénérer.

Ce sont des enzymes qui permettent de se débarrasser naturellement des cellules mortes en coupant les jonctions qui les relient. Ce mécanisme naturel peut être mimé grâce à des exfoliants. Avec des actifs tels que les AHA (Alpha Hydroxy Acides), on parviendra à rompre les attaches et à éliminer les cellules mortes facilement. On stimulera ainsi le processus de renouvellement de la peau.

Pour une exfoliation en douceur, nous conseillons la crème micro-peeling de nuit SLEEP & PEEL 4.5 qui contient 4,5% d’hydroxy-acides et convient aux peaux sensibles. A utiliser le soir en cure d’un mois, iI lisse les ridules, affine le grain de peau et illumine le teint. 

Les exfoliants sont des boosters du renouvellement cellulaire
Nos avantages E-shop
  • Envie d’être informé des dernières actualités FILORGA, nos offres exclusives et des conseils beautés ? Inscrivez-vous à la newsletter !