Passer la navigation

Profitez de -15% sur votre première commande avec le code “BIENVENUE” | En savoir plus

Peau sèche ou peau déshydratée ? Quelles différences ?

Peau sèche ou peau déshydratée : comment faire la différence ?

Par Solène S. - Global Scientific Communication

10 janvier 2024  -  Expertise

 

Pensez-vous que peau sèche et peau déshydratée sont des synonymes ? Et qu’hydrater et nourrir veulent dire la même chose ? Bien que ces deux termes semblent similaires, il existe pourtant de grandes différences entre eux. Dans cet article, nous vous offrons toutes les informations nécessaires pour faire la distinction et vous montrons comment prendre soin de votre peau, qu’elle soit sèche ou bien déshydratée.

Comment reconnaître une peau sèche ?

La peau sèche est un type de peau souvent d’origine génétique. À l’image des peaux grasses, il n’est donc pas possible de se débarrasser des spécificités d’une peau sèche. Il faut toutefois noter que la sécheresse cutanée peut survenir à certains moments de la vie, notamment lors de la maternité ou de la ménopause. Mais dans ces cas-là, la peau retrouve son type habituel une fois passée la circonstance particulière.

De quoi a besoin une peau sèche ?

 

La peau sèche est le résultat d’un manque de lipides au niveau de l’épiderme. Cette couche à la surface de la peau est constituée de cellules connectées entre elles par un ciment lipidique qui permet de maintenir une cohésion entre les cellules et de former une barrière protectrice imperméable. Dans le cas des peaux sèches, ce ciment intercellulaire se fragilise et les cellules se séparent, favorisant ainsi une évaporation excessive de l’eau et permettant également aux agents pathogènes extérieurs de pénétrer.

Les soins adaptés aux peaux sèches visent à apporter des lipides à la peau afin de restaurer cette cohésion entre les cellules cutanées, rétablissant ainsi une fonction barrière protectrice efficace. Nos experts recommandent l’utilisation de crèmes riches en lipides comme les acides gras, les céramides ou encore les squalènes, tout en évitant un nettoyage agressif avec de l’eau trop chaude ou des soins non adaptés à cette nature de peau.

Les caractéristiques de la peau sèche.

 

On considère qu’une peau est sèche quand on observe les signes suivants :

  • Une sensation de tiraillement

  • Une texture rugueuse, avec des rougeurs, des craquelures ou des plaques.

  • Des irritations et/ou des démangeaisons fréquentes.

  • Une perte d’élasticité.

  • Un teint moins éclatant.

  • Un effet “peau de crocodile”.

  • Une sensibilité accrue aux variations de température.

Et une peau déshydratée ?

À l’inverse d’une peau sèche, la déshydratation de la peau n’est qu’un état passager qui peut concerner tous les types de peau. En effet, il est tout à fait possible d’avoir une peau sèche ou une peau grasse et en même temps déshydratée. 

 

Qu’est-ce que l’hydratation cutanée ?

 

Parmi les différentes fonctions barrière de la peau, on retrouve la fonction de barrière hydrique, dont le rôle est de maintenir l’hydratation cutanée. Afin de retenir l’eau en son sein, la peau dispose de plusieurs systèmes présents de la surface de l’épiderme jusqu’au derme : 

  • Le film hydrolipidique, un mélange de sueur et de sébum.

  • Les facteurs naturels d’hydratation (FNH), composés entre autres d’acides gras et d’acides aminés.

  • Les jonctions serrées, composées de protéines qui maintiennent les cellules serrées entre elles, ce qui empêche le passage de l’eau et assure l’étanchéité des tissus.

  • De l’acide hyaluronique.

Avec l’âge, la peau se déshydrate. On observe une diminution de l’activité des glandes sébacées qui produisent moins de sébum, ce qui fragilise la barrière cutanée. Les cornéocytes (les cellules les plus abondantes de l’épiderme) sécrètent moins de lipides intercellulaires, ce qui favorise l’évaporation de l’eau. La production de FNH diminue également, faisant baisser le taux d’hydratation de la couche cornée. La barrière est aussi affaiblie par la baisse de qualité des jonctions des cellules de l’épiderme. Enfin, au niveau du derme, la production d’acide hyaluronique qui permet de retenir l’eau diminue.

 

 Quel acide hyaluronique pour hydrater sa peau ?

 

Quand on pense à l’acide hyaluronique, on a souvent tendance à croire que cet ingrédient a besoin de pénétrer profondément dans la peau pour assurer son rôle d’hydratant naturel. Or, s’il est vrai que l’acide hyaluronique peut capter 1000 fois son poids en eau, ce n’est pas cette propriété qui va empêcher l’eau de s’évaporer. Au contraire, pour empêcher toute évaporation vers la surface, il faudra renforcer la barrière de la peau. On utilisera donc dans ces cas-là un acide hyaluronique de haut poids moléculaire qui restera en surface et formera un film protecteur contre la déshydratation. 

Pour tout comprendre sur les différents types d’acide hyaluronique, lisez l’article spécialement rédigé par nos experts de la peau.

 

Comment reconnaître une peau déshydratée ?

 

La déshydratation de la peau est souvent liée à des agressions extérieures (comme le froid, la chaleur ou le vent) et intérieures (comme la fatigue, le manque de sommeil ou le stress). Une peau déshydratée se traduit par :

  • Un teint terne.

  • Un manque de souplesse.

  • De légers tiraillements.

  • L’apparition de ridules de déshydratation.

Ces symptômes se manifestent surtout après le nettoyage, en hiver et en période de forte pollution.

 

Comment prendre soin d'une peau sèche ou déshydratée ?

Les besoins de la peau en termes d’hydratation et de nutrition varient d’une personne à l’autre. Une peau mixte ou grasse aura besoin de soins plus légers qui mettront l’accent sur l’hydratation. Une peau sèche, quant à elle, aura besoin de soins plus riches qui apporteront du confort.

Peau sèche ou peau déshydratée : les soins à appliquer ne sont pas les mêmes

Les produits pour peau sèche.

 

Si vous avez la peau sèche, l’application d’un soin nourrissant aidera à reconstruire le ciment lipidique et donc à restaurer la barrière cutanée.

À cet effet, nos experts recommandent à nos consommateurs les soins de la gamme GLOBAL-REPAIR : ces produits anti-âge possèdent des textures ultra-nourrissantes et sans effet gras. Grâce à l’association de corps gras comme les huiles végétales d’onagre, de jojoba, de bourrache et de camélia, ils offrent une nutrition avancée contre la sécheresse cutanée.

Au sein de cette gamme, nous vous invitons à découvrir le duo GLOBAL-REPAIR ADVANCED. Composé d’une crème de jour anti-âge global et d’un sérum jeunesse intensif, cette combinaison unique intègre un complexe de réparation breveté qui imite la composition lipidique d’une peau saine de 22 ans. Il confère à cette formule une action réparatrice sur les 10 signes de l’âge.

Les produits pour les peaux déshydratées.

 

Dans le cas d’une peau déshydratée, l’application de soins hydratants va permettre d’apporter des actifs capables de fixer l’eau dans les couches de la peau.

Pour cela, c’est la gamme HYDRA-HYAL qui est la plus indiquée. Elle se décline en trois soins d’exception :

  • Le sérum : il s’applique directement le nettoyage du visage. Sa formule associe 5 formes d’acide hyaluronique et un extrait botanique de Sophora du Japon, riche en antioxydants. Il repulpe instantanément la peau, l’hydrate et la protège des agressions extérieures.

  • En complément du sérum, la crème de jour comprend elle aussi les 5 acides hyaluroniques. Elle est destinée aux peaux sèches à normales.

  • Enfin, les personnes à la peau grasse pourront utiliser le gel-crème HYDRA-HYAL à la place de cette crème hydratante. Cette solution anti-âge matifiante assure dans le même temps un teint zéro défaut, grâce à un extrait de Pistacia lentiscus qui réduit la taille pores.

Nos avantages E-shop
  • Envie d’être informé des dernières actualités FILORGA, nos offres exclusives et des conseils beautés ? Inscrivez-vous à la newsletter !